JAIC 1998, Volume 37, Number 2, Article 4 (pp. 211 to 221)
JAIC online
Journal of the American Institute for Conservation
JAIC 1998, Volume 37, Number 2, Article 4 (pp. 211 to 221)

EVIDENCE OF REPLICATION IN A PORTRAIT OF ELEONORA OF TOLEDO BY AGNOLO BRONZINO AND WORKSHOP

SERENA URRY


TITRE—Portrait d'Éléonore de Tolède par Agnolo Bronzino et son atelier: Mise en évidence d'une réplique. RÉSUMÉ—Un portrait d'Éléonore de Tolède et de son fils, de la collection du Detroit Institute of Fine Arts et attribué à Agnolo Bronzino, fut récemment nettoyé et consolidé. Presque identique à une autre oeuvre de Bronzino qui se trouve à la Galerie des Offices Uffizi, celle de Détroit a été longtemps considérée par les experts comme une réplique, soit une copie par l'artiste lui-même. Lors du traitement, l'information recueillie sur les matériaux, la composition, la technique et les analyses qualitatives confirme en grande partie l'identification de l'oeuvre de Détroit comme une copie contemporaine à celle de la Galerie des Offices Uffizi, comme une oeuvre produite à l'atelier et comme l'oeuvre de Bronzino lui-même. En fait, selon des recherches en histoire de l'art, Bronzino produisait en effet des répliques de ses oeuvres. Une comparaison de la composition et des résultats d'analyse qualitative fut menée entre les deux oeuvres. Les différentes méthodes d'analyse utilisées incluent la radiographie, la fluorescence de rayons X, la réflectographie dans l'infra-rouge, l'examen à l'oeil nu, l'analyse de coupes transversales sous microscope, et enfin la microscopie en lumière polarisée.
[English Abstract] [Spanish Abstract]

Article Sections:

1. INTRODUCTION
2. HISTORICAL BACKGROUND
3. MATERIAL EVIDENCE
4. COMPOSITIONAL EVIDENCE
5. TECHNICAL EVIDENCE
6. QUALITATIVE EVIDENCE
7. CONCLUSIONS
a: Notes , References , Author Information
Entire Article

Copyright © 1998 American Institute for Conservation of Historic and Artistic Works