JAIC , Volume 39, Number 1, Article 12 (pp. to )
JAIC online
Journal of the American Institute for Conservation
JAIC , Volume 39, Number 1, Article 12 (pp. to )

SEISMIC STABILIZATION OF HISTORIC ADOBE STRUCTURES

WILLIAM S. GINELL, & E. LEROY TOLLES


TITRE—Stabilisation sismique des structures historiques en adobe. RÉSUMÉ—Beaucoup de structures historiques en adobe dans le sud-ouest des États-Unis et dans le monde entier sont passibles de destruction ou de dommages quand des séismes se produisent. Au cours du récent tremblement de terre de Northridge, près de Los Angeles, plusieurs structures en adobe datant du 18ème et du début du 19ème siècle et qui n'avaient pas été adaptées, ont été sévèrement endommagées. Pourtant on a observé que beaucoup d'autres bâtiments en adobe ont bien supporté de grands séismes. Les réponses aux secousses diffèrent parce que l'adobe n'est pas un matériel d'une grande solidité et lorsqu'il est utilisé dans des murs épais, il se lézarde pendant les séismes. Cependant, ces fissures n'entraônent pas nécessairement l'effondrement catastrophique du bâtiment. Le concept d'adaptation sismique, basé sur l'amélioration de la stabilité des bâtiments en adobe plutôt que sur le critère plus conventionnel d'amélioration de la solidité, semble être une manière valide d'aborder ce problème. L'objectif d'un tel concept est d'empêcher que les murs ne s'effondrent en limitant le déplacement relatif des blocs formés après la fissuration et en permettant à la structure d'absorber l'énergie par frottement et de vibrer sans s'effondrer.Des essais de secousse ont été réalisés en laboratoire sur des maquettes de bâtiments en adobe. Maintes mesures d'adaptation ont été évaluées et parmi celles-ci, plusieurs étaient simples et relativement discrètes, afin de ne pas compromettre l'intégrité historique du bâtiment. Elles consistent en l'application de fines courroies flexibles horizontales ou verticales de chaque côté des murs et de tiges en acier de petit diamètre insérées dans les murs et utilisées en combinaison avec une poutre de bois mince. Le but de ces mesures est de créer une continuité structurale globale dans le bâtiment, plutôt que d'améliorer sa solidité. Les résultats des essais sur neuf maquettes construites à l'échelle 1:5 ont clairement démontré l'efficacité des techniques basées sur la stabilité. On a modifié les rapports de hauteur versus épaisseur des murs de 5 à 11 et utilisé des déplacements maximum de table en laboratoire de plus ou moins 38 centimètres (encore à l'étape de prototype). Quelques maquettes dont les murs avaient été adaptés ont résisté à un déplacement deux fois plus intense que d'autres qui causèrent l'effondrement des maquettes avec des murs non adaptés. Des essais supplémentaires effectués sur deux maquettes en adobe à l'échelle 1:2 ont confirmé l'efficacité des mesures d'adaptation.
[English Abstract]

Article Sections:

1. 1. INTRODUCTION
2. 2. THE NATURE OF ADOBE STRUCTURE FAILURE
3. 3. SEISMIC STABILITY IMPROVEMENT TECHNIQUES
4. 4. EVALUATION OF RETROFIT TECHNIQUES
5. 5. DOCUMENTATION
6. 6. SHAKING TABLE TEST RESULTS ON 1:5 SCALE MODELS
7. 7. SHAKING TABLE TESTS ON 1:2 SCALE MODELS
8. 8. ASSESSMENT OF THE RETROFIT MEASURES
9. 9. COMPARISON OF LARGE-SCALE (1:2) AND SMALL-SCALE (1:5) MODELS
10. 10. NORTHRIDGE EARTHQUAKE
11. 11. CONCLUSIONS
a: Notes , References , Author Information
Entire Article