JAIC 2002, Volume 41, Number 3, Article 2 (pp. 225 to 242)
JAIC online
Journal of the American Institute for Conservation
JAIC 2002, Volume 41, Number 3, Article 2 (pp. 225 to 242)

GREEN, YELLOW, AND RED PIGMENTS IN SOUTH AMERICAN PAINTING, 1610–1780

ALICIA SELDES, JOSÉ E. BURUCÚA, GABRIELA SIRACUSANO, MARTA S. MAIER, & GONZALO E. ABAD


TITRE—Les pigments verts, jaunes et rouges dans la peinture sud-américaine (1610–1780). RÉSUMÉ— Une équipe multidisciplinaire, formée de chimistes et d'historiens de l'art de l'Université de Buenos Aires et du Conseil national de recherche scientifique et technologique (CONICET), a analysé les pigments verts, jaunes et rouges employés dans un ensemble de 29 peintures de la période coloniale (1610–1780), et provenant du haut plateau de la Bolivie et du nordouest de l'Argentine (l'Altiplano) dans la région des Andes. Les résultats décrits dans cet article font suite à une recherche au préalable sur les pigments bleus, que l'on peut retrouver dans le même corpus (JAIC 38 [1999]: 100–23). Les résultats démontrent de quelle manière les artistes, qui ont œuvré dans les grands ateliers de Cuzco et des villes de l'Altiplano, ont suivi les recettes de préparation des couleurs que l'on retrouve dans les traités techniques écrits par les peintres espagnols. Une fois de plus, Mateo Pisarro, un artiste actif dans la puna de l'Atacama à la fin du XVIIe siècle, fait figure exceptionnelle de par son investigation sur le problème du rendu des couleurs.
[English Abstract] [Spanish Abstract]

Article Sections:

1. INTRODUCTION
2. METHODOLOGY
3. RESULTS
4. THE ART OF MIXING
5. HISTORICAL CONCLUSIONS: COLOR, PATRONAGE, AND MARKET
a: Notes , References , Author Information
Entire Article

Copyright © 2002 American Institution for Conservation of Historic & Artistic Works