JAIC 2003, Volume 42, Number 1, Article 3 (pp. 21 to 38)
JAIC online
Journal of the American Institute for Conservation
JAIC 2003, Volume 42, Number 1, Article 3 (pp. 21 to 38)

THE CONSERVATION OF AMERICAN WAR MEMORIALS MADE OF ZINC

CAROL A. GRISSOM, & RONALD S. HARVEY


TITRE—La conservation des cénotaphes et autres monuments aux morts américains faits en zinc. RÉSUMÉ—Suivant la guerre civile, des petites villes dans l'ensemble des États-Unis se sont procurés des monuments aux morts comportant des soldats faits en zinc, le prix de ces monuments étant relativement peu dispendieux. Cette même pratique s'est aussi répétée, quoiqu'à un degré moindre, suivant la guerre hispano-américaine et la Première Guerre Mondiale. En général, ces monuments peuvent être divisés en trois catégories définies par leurs techniques de fabrication. Premièrement il y a les statues en imitation de bronze, qui sont coulées pièce par pièce dans des moules en sable et ensuite assemblées par soudure, peintes avec de la bronzine et enfin érigées sur des piédestaux de maçonnerie ou des fontaines en fonte. Deuxièmement il y a les prétendues statues en bronze blanc, qui sont elles aussi coulées pièce par pièce dans des moules en sable, mais sont assemblées de façon discrète en utilisant du zinc liquide sur le verso des joints. Ces statues sont ensuite soumises au jet de sable pour leur donner l'aspect de la pierre et érigées soit sur des piédestaux de maçonnerie, soit sur des bases faites de plusieurs couches de bronze blanc, ce qui crée dans certains cas d'énormes monuments entièrement faits de zinc. Troisièmement il y a les statues composées de feuilles de zinc estampées, qui ont été soudées ou rivetées ensemble sur des armatures en métal et finalement peintes. Les dommages les plus fréquents sur ces statues en zinc sont causés par la rupture du métal de fonte qui est relativement cassant. Les grands monuments en bronze blanc présentent souvent des problèmes de déformation dûs à la longue au fluage du métal sous l'action de la gravité. Enfin bien d'autres dommages ont été provoqués par des tentatives inconsidérées de restauration, particulièrement le bouchage avec du béton, au lieu d'installer des renforts internes en acier inoxydable. Des traitements de surface appropriés sont décrits, en soulignant leur importance.
[English Abstract] [Spanish Abstract]

Article Sections:

1. INTRODUCTION
2. FABRICATION
3. DETERIORATION
4. TREATMENT
5. CONCLUSION
a: Materials , References , Author Information
Entire Article

Copyright © 2003 American Institution for Conservation of Historic & Artistic Works