JAIC 2003, Volume 42, Number 2, Article 5 (pp. 237 to 244)
JAIC online
Journal of the American Institute for Conservation
JAIC 2003, Volume 42, Number 2, Article 5 (pp. 237 to 244)

ADHESIVE REPLACEMENT: POTENTIAL NEW TREATMENT FOR STABILIZATION OF ARCHAEOLOGICAL CERAMICS

MICHAELA NEIRO


TITRE—La substitution in situ d'un adhésif par un autre: un nouveau traitement potentiel pour stabiliser les céramiques archéologiques. RÉSUMÉ—Le traitement décrit dans cet article fut développé comme solution économique au problème présenté lors du re-traitement d'une énorme quantité de céramiques archéologiques en train de se détériorer. Les céramiques archéologiques sont une composante importante de plusieurs collections muséales, dont la collection du National Park Service (service national des parcs). À partir des années 1930 jusqu'à vers la fin des années 1970, et même dans certains cas jusqu'à ce jour, les adhésifs de prédilection des archéologues pour le remontage des céramiques étaient ceux à base de nitrate de cellulose. Ce type d'adhésif s'est maintenant détérioré et risque de céder dans de nombreux exemples d'anciens traitements. Greg Byrne, restaurateur d'objets au laboratoire du service national des parcs à Harpers Ferry, en Virginie de l'Ouest, a conçu une nouvelle méthode pour retraiter ces céramiques, fondée sur la substitution in situ de l'adhésif original par un nouvel adhésif plus stable. L'auteur de cet article a poursuivi le développement de cette technique lors de son stage de troisième année d'études à ce même laboratoire (Harpers Ferry Center).
[English Abstract] [Spanish Abstract]

Article Sections:

1. INTRODUCTION
2. TREATMENT
3. RESULTS AND DISCUSSION
4. CONCLUSION
a: Materials , References , Author Information
Entire Article

Copyright © 2003 American Institution for Conservation of Historic & Artistic Works