JAIC 2003, Volume 42, Number 2, Article 10 (pp. 363 to 380)
JAIC online
Journal of the American Institute for Conservation
JAIC 2003, Volume 42, Number 2, Article 10 (pp. 363 to 380)

PRIOR REPAIRS: WHEN SHOULD THEY BE PRESERVED?

JEAN D. PORTELL


TITRE—Réparations anciennes: quand doit-on les préserver? RÉSUMÉ—Lorsqu'un objet nécessite un traitement et qu'il possède déjà des traces évidentes de réparations ou de restaurations anciennes, on se questionne aussitôt sur l'importance de les préserver ou non. Par exemple, ces réparations sont-elles instables? Occasionnent-elles des dommages à l'objet? Sont-elles visuellement gênantes? D'autres considérations sont également importantes à savoir si ces réparations sont appropriées par rapport à l'origine culturelle de l'objet, si elles ont une signification spirituelle ou historique, et lorsqu'il y a lieu, si le créateur de l'oeuvre objecte à leur présence sur l'objet en question. Quant aux œuvres contemporaines qui intègrent des composantes électroniques, elles présentent une problématique particulière. Au moment de planifier un nouveau traitement, il importe de discuter de ces diverses questions avec le propriétaire de l'oeuvre. Dans cet article, l'auteur présente les raisons qui l'ont conduite à préserver ou non des restaurations anciennes sur une variété d'objets culturels. Elle fournit également une liste des points qui pourront guider d'éventuelles discussions sur ce sujet.
[English Abstract] [Spanish Abstract]

Article Sections:

1. INTRODUCTION
2. PAST PRACTICE
3. REPAIRS THAT HAVE HISTORIC VALUE
4. REPAIRS THAT HAVE CULTURAL OR SPIRITUAL VALUE
5. TREATMENTS PERFORMED BY OR FOR ARTISTS
6. RE-TREATMENTS THAT ARE TECHNICALLY CONFUSING
7. RE-TREATMENTS IN A NEW LIGHT: ELECTRONIC AND DIGITAL ART
8. CONCLUSIONS
a: Notes , References , Author Information
Entire Article

Copyright © 2003 American Institution for Conservation of Historic & Artistic Works